3 Sep 2019 — 4 min read | Posted in [Instagram Analytics]

Affinez vos analyses sur Instagram

Affinez vos analyses sur Instagram

Pour booster votre stratégie social media, Bartoc vous permet d’analyser les images postées par les utilisateurs d’instagram.

Aujourd’hui il existe une pléthore d’outils pour analyser vos performances sur instagram. Certains sont centrés sur le contenu, d’autres sur la performance, mais aucun n’utilise l’image qui est pourtant au centre de l’expérience du réseau social ! Voici les limites des outils d’analyses traditionnels sur instagram et comment Bartoc peut vous aider à les surmonter.

Complétez vos outils traditionnels d’analyse

Les outils traditionnels permettent de comprendre le contexte et les tendances. Pas le message et pas ce qui dure. Les tendances lourdes et les signaux faibles.

L’analyse sémantique

L’analyse sémantique est l’une des méthodes les plus utilisées pour comprendre les attentes d’un marché. La versatilité de la langue, la sémantique et le contexte sont passées au tamis de l’analyse pour comprendre les attentes des utilisateurs, leurs opinions par rapport à un produit. Il n’est cependant pas possible de connaître le goût d’un utilisateur à moins qu’il n’entre en contact avec votre produit ou avec un produit que vous observez.

Cette méthode possède d’autres limites. Notamment lorsque le sens ne peut être dégagé de la seule lecture d’un commentaire ou d’une description. Un exemple assez simple serait l’image ci-dessous avec pour description « le meilleur jour de ma vie ».

Cat
En analysant les images il est possible de tirer parti de la relation entre le texte et l’image. Il n’est pas possible de comprendre l’ironie sans cela.

L’analyse de Hashtags

Si le hashtag a fait la popularité des réseaux sociaux, car il permet d’organiser facilement un grand nombre de thématiques, il reste néanmoins une zone d’ombre. Cette analyse permet d’avoir un aperçu aussi bien des tendances de fond que des tendances passagère. Elle permet surtout de comprendre ce que les utilisateurs (marques/et personnes) veulent dire d’eux-même. Le contenu associé à un hashtag en dit plus que le hashtag lui même. Essayer de comprendre des images à partir des hashtags revient à n’avoir qu’un titre pour comprendre un article, voir pire un livre, un film, ou une série. Le titre n’a de sens parce qu’il est en lien avec un contenu particulier.

Pire encore, analyser des hashtags peut revenir à n’analyser que des catégories : polars, romance, thriller. Difficile de comprendre le succès d’un contenu uniquement grâce à cela. Vous ne pouvez pas avec cette approche faire la différence entre Derrick et True Detective et il est encore plus difficile d’en comprendre le message.

Derrick

Découvrez les messages : analysez les images.

Les images racontent des histoires. Sous les couches de données il y’a des couches de sens. Ce sens ne peut être compris par tout ce qui est autour de l’image. Le reach, le hashtag, la caption, et les commentaires peuvent tracer un faisceau d’indices. Mais l’image en elle même à beaucoup plus à raconter que tout ce qui l’entoure comme l’explique cette étude du New-York Times.

L’analyse de l’image est au croisement de l’analyse sociologique utilisée en planning stratégique et de la psychographie qui permet de comprendre le message derrière une photo. Le but est de comprendre pourquoi un utilisateur poste.

Par exemple deux photos de restaurants auront des sens différents. Il y’a deux plats photographiés. Comment savoir si l’on à affaire à un gourmet dont l’aspiration est de goûter aux meilleures restaurants ? Comment savoir si l’on a plutôt des passionnés de sortie qui préfèrent le lieu à l’assiette. Et enfin comment savoir si l’on à affaire à une personne qui cuisine elle-même ?

kitchen

Toutes ces questions trouvent une réponse avec Bartoc. L’analyse d’image permet de comprendre la profondeur du message et d’éclairer l’intention du messager. D’une part en contextualisant les photos avec d’autres. Et d’autre part en vous appuyant sur la relation entre le texte et l’image.

Comment alors passer à côté de l’analyse d’image psychographique pour analyser les réseaux sociaux ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos collègues ou amis :

Parlons en autour d'un café